Apprendre le vietnamien : pourquoi et comment ?

Classe vietnamienIl faut voir les choses en face, le vietnamien est une langue difficile à apprendre. Cela demande donc un investissement non négligeable en temps et en énergie. Cependant, maîtriser cette langue vous ouvrira des horizons insoupçonnés. Il est donc utile de se demander pourquoi il est intéressant (et parfois nécessaire) d’apprendre le vietnamien.

Après avoir vu différentes raisons d’apprendre le vietnamien, nous vous donnerons rapidement les grandes bases de la langue vietnamienne à connaitre avant de se lancer dans l’apprentissage. Enfin, nous vous expliquerons comment vous pourrez apprendre le vietnamien, que ce soit au Vietnam ou en France.

Pourquoi apprendre le vietnamien ?

Il faut tout d’abord noter que vous pourrez très bien visiter, habiter quelques mois ou quelques années, voire toute une vie au Vietnam sans parler vietnamien. Toutefois, la maitrise du vietnamien, même basique, présente de nombreux avantages.

Un atout pour le travail

Même si la grande majorité des expatriés français ou d’autre nationalités ne parlent pas vietnamien, la maîtrise de la langue sera un avantage non négligeable si vous cherchez du travail. A choisir entre deux personnes ayant le même CV, le recruteur prendra celui qui saura parler vietnamien.

Si vous créez votre propre entreprise ou si vous êtes envoyé par votre entreprise au Vietnam, parler le vietnamien vous permettra de dialoguer beaucoup plus facilement avec le personnel, les clients et les fournisseurs. Vous pourrez aussi participer plus activement à la vie de l’entreprise.

Etre autonome

Beaucoup de personnes qui arrivent au Vietnam et qui ne parlent pas la langue sont dépendante d’un ami ou d’une connaissance locale pour de nombreuses taches de la vie quotidienne. Si vous savez parler vietnamien, vous pourrez faire les courses seuls, négocier le prix, ou même tout simplement commander facilement dans un restaurant sans devoir être accompagné d’un Vietnamien.

Découvrir le Vietnam

Enfin, apprendre le vietnamien vous permettra de rencontrer et de dialoguer avec n’importe qui au Vietnam. Il est vrai que de plus en plus de Vietnamiens parlent l’anglais, mais même si vous maîtrisez la langue de Shakespeare, vos contacts seront limités. Vous pourrez discuter avec les vendeurs dans la rue, vos voisins, et même participer à toutes les conversations avec vos amis ! Et cela vous permettra aussi de mieux comprendre la culture vietnamienne. Ne dit-on pas qu’une langue est le reflet d’une culture ?

Le vietnamien, c’est quoi ?

Pour faire court, le vietnamien est une langue austroasiatique (langue du sud-est asiatique) influencée par le chinois.

Le vietnamien est une langue tonale.

Une langue tonale est une langue où les syllabes sont soumises à des tons. La majorité des langues du monde sont tonales. Eh oui, l’Europe fait figure d’exception. Le chinois possède 5 tons et le vietnamien 6 (« seulement » 5 pour le vietnamien du sud). C’est la principale difficulté pour les Européens, mais avec de la pratique, tout le monde est capable de maitriser les tons.

Certaines personnes vous diront qu’il ne faut pas faire attention aux tons lorsqu’on débute l’apprentissage du vietnamien. Grosse erreur ! Cela vous prendra peut-être plusieurs semaines, voire plusieurs mois pour bien maîtriser les tons, mais je pense que c’est absolument nécessaire de le faire dès le début.

apprendre le vietnamien

Le vietnamien est une langue monosyllabique.

Une langue monosyllabique est une langue où chaque mot est composé d’une seule syllabe. En fait, le vietnamien est à «  tendance monosyllabique », ce qui veut dire que contrairement à une langue monosyllabique stricte, il existe des mots composés de deux syllabes (voire trois mais très rares). Beaucoup de mots vietnamiens sont composés de deux mots simples, et c’est très amusant à apprendre. Par exemple :

– máy (machine) + giặt (laver) = máy giặt (machine à laver)

– máy (machine) + bay (voler) = máy bay (avion)

– máy (machine) + lạnh (froid) = máy lạnh (climatiseur et non frigo!)

Il existe des milliers de mots qui suivent cette règle très simple.

Le vietnamien est une langue isolante.

Une langue isolante est une langue où tous les mots restent invariables. Super ! Pas de verbes irréguliers, pas de masculin/féminin, pas d’articles, et une grammaire très simple.

Voici un tableau qui explique les principales facilités et difficultés pour un Français qui apprend le vietnamien.

Les facilités Les difficultés
– l’écriture
Le quốc ngữ est une romanisation de l’écriture du vietnamien. Autrefois, le vietnamien s’écrivait comme le chinois. Aujourd’hui, on utilise l’alphabet latin augmenté de « diacritiques » (des accents ajoutés au-dessus ou au-dessous des lettres). C’est la seule langue d’Asie qui utilise l’alphabet latin. Ainsi, une fois l’alphabet appris, il est possible de lire facilement le vietnamien. Attention toutefois, l’alphabet vietnamien compte 29 lettres dont 12 voyelles.
– les mots français utilisés en vietnamien
Il existe plusieurs centaines de mots d’origine française utilisés en vietnamien. Cependant, la plupart sont en disparition. Seules une centaine de mots sont couramment utilisés, surtout dans l’alimentation, la mécanique et l’habitat.Exemple : so co la (chocolat), pa tê (pâté), cà rốt (carotte), cà phê (café), op la (œuf au plat), bơ (beurre, pas de « r » en vietnamien !), ga (gare), garage, ghi đông (guidon)…Attention toutefois à la prononciation qui est un peu ou parfois très différente du mot français.
– les tons
Comme dit précédemment, la principale difficulté est la maîtrise des tons. Il faut absolument passer du temps au début à apprendre les tons. Mais si vous commettez quelques fautes dans les tons, les Vietnamiens pourront quand même vous comprendre (parfois !). Lorsque vous apprenez un nouveau mot, il faut aussi apprendre le ton qui va avec.
– la prononciation
La deuxième difficulté est la prononciation. Dites « N’Guyen » à la française à un Vietnamien et il ne vous comprendra pas. Certains sons sont un peu difficiles mais rien n’est insurmontable. Il faut tout de même garder à l’esprit ceci : vous pouvez sans doute comprendre un étranger qui parle français, même avec un accent très fort. Par contre, si vous voulez être compris par les Vietnamiens, il vous faudra avoir une prononciation la plus correcte possible.
– les pronoms personnels
Les pronoms personnels tels que nous les connaissons comme « je » et « tu » n’existent pas en vietnamien. Les Vietnamiens utilisent des mots issus de la famille, car il faut savoir que les Vietnamiens se considèrent comme une seule et même famille !

Cela donne par exemple :

En français :
– Salut, tu vas bien ?
– Oui, je vais bien.

En vietnamien (un homme parle à un autre homme plus jeune) :
– Salut, petit frère va bien ?
– Oui, petit frère va bien.

Vous le voyez, le « je » et « tu » sont ici traduits par le même mot « petit frère » (em). Il existe une dizaine de pronoms très utilisés. Employer ces pronoms demande donc une gymnastique intellectuelle mais avec un peu de pratique, vous les saurez sur le bout des doigts.

NB : il existe quelques mots français venant du vietnamien, mais ils sont rare et plutôt à connotation péjorative : nem, congaï, niakoué (qui s’écrit « nhà que » en vietnamien)

Les difficultés de la langue vietnamienne sont donc réelles. Je connais malheureusement beaucoup de français qui essaient d’apprendre le vietnamien et qui, après quelques semaines voire quelques mois d’apprentissage, n’arrivent pas à se faire comprendre et abandonnent.

Outre le fait que certaines personnes ont plus de difficultés que d’autres à apprendre une langue étrangère, je pense que la motivation et la persévérance sont, encore plus que pour d’autre langues, essentielles dans l’apprentissage du vietnamien.

OÙ APPRENDRE LE VIETNAMIEN ?

SUR INTERNET

Ressources en ligne

Il existe beaucoup de ressources pour apprendre le vietnamien sur Internet. Malheureusement, la plupart sont des méthodes anglophones, et la très grande majorité s’arrêtent à un vietnamien très très basique. Il faut aussi savoir que la très grande majorité des méthodes utilisent le vietnamien du nord (Hanoi). Le vietnamien du sud a un accent différent et un ton en moins (et quelques mots différents mais ce n’est pas important au début).

Vocabulaire Audio Type d’accent Payant
Francophone
Locsen basique oui nord Gratuit
Goethe complet oui nord Payant (une partie gratuite)
Ilanguages basique oui sud Gratuit
hoctiengviet complet oui nord gratuit
Anglophone
Illinois basique oui nord gratuit
Annie intermédiaire oui sud et nord gratuit

Trouver un correspondant

Vous pouvez trouver des Vietnamiens voulant échanger en ligne sur des sites anglophones comme :

www.mylanguageexchange.com

www.conversationexchange.com

Il existe un site pour les francophones :

www.contactsfrancophones.com

LES GUIDES PAPIERS

La principale méthode francophone est ASSIMIL. Il s’agit d’une méthode assez bien faite si on est motivé. L’accent est celui du nord.

AU VIETNAM

LES ECOLES

Des écoles de langues vous proposent des cours de vietnamien parfois dans un cadre universitaire. Un grand choix vous est généralement offert entre cours intensifs et cours extensifs, cours de jour et cours du soir, cours individuel et cours en groupe. Ceci explique par conséquent des tarifs différents en fonction de votre option.

A HO CHI MINH VILLE

Département des Études et de Langue vietnamiennes destinées aux étrangers

L’ATELIER
33/19 Quoc Huong St., Thao Dien Ward,
District 2, Ho Chi Minh city
Email: latelier.anphu@yahoo.com

UNVERSITÉ DES SCIENCES SOCIALES ET HUMAINES D’HO CHI MINH-VILLE
12 Dinh Tien Hoang, Q.1, HCMV
Tél : (84-8) 822 50 09
Télécopie : (84-8) 822 93 90
E-mail : kimanhtran@tlnet.com.vn
Site : http://www.hcmussh.edu.vn
Doyen : Dr. Nguyen Van Lich
Secrétaire : Mme Tran Thi Kim Anh

Ecole de Langue vietnamienne de Saigon
INSTITUT DES SCIENCES SOCIALES D’HO CHI MINH-VILLE
14 Alexandre de Rhodes, Q.1, HCMV
Tél : (84-8) 824 41 81
Télécopie : (84-8) 825 61 76
E-mail : vlsf@hcmc.netnam.vn
Directeur : Dr.Vo Xuan Trang

INDOCHINE -Ecole de Langue vietnamienne pour les étrangers
ASSOCIATION DE LINGUISTIQUE D’HO CHI MINH-VILLE
8 Mac Dinh Chi (5è étage), Q.1, HCMV
Tél : (84-8) 823 38 16
Télécopie : (84-8) 823 93 11
E-mail : ntnh9@fmail.vnn.vn
Directeur : Mr.TRAN HOAN
Ecole des cadres de l’Administration de l’Entreprise

CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE DU VIETNAM
Département de langues étrangères
226 bis Dien Bien Phu, P.4, Q.3, HCMV
Tél : (84-8) 932 23 42 – 932 23 53
Télécopie : (84-8) 932 23 38
E-mail : hoangau@cbam.edu.vn
Site : http://www.cbam.edu.vn
Président : Dr. N.Thi Son

VIETNAMESE STUDY CENTER
Hotline:   +84 91 692 3377
Email:     StudyVietnameseLanguage@gmail.com
Skype:     StudyVietnameseLanguage
Site web: http://studyvietnamese.net/
Adresse: #1, D31 Street, Phuoc Long B Ward, District 9, Ho Chi Minh City, Vietnam

A HANOI

UNVERSITÉ DES SCIENCES SOCIALES ET HUMAINES DE HANOI
B7 Bis Dai Hoc Bach Khoa Hanoi Khoa Tieng Viet va Van hoa Viet nam cho nguoi nuoc ngoai Téléphone : (84-4) 8 694 323
Email : ktvphuc@hn.vnn.vn

Alliance Française
42 Yet Kieu (24 Trang Tien à partir de Mai 2003)
Téléphone 084 4 9 422 970
Email : alli@hn.vnn.vn

A DA NANG

ACADEMY ENGLISH CENTER
104/9 Lê Đình Lý St., Danang City.
Tel: (511) 222.2713 – 369.1166
Mobile: 0905.023.042 (Dr. Hồ Vũ Khuê Ngọc)
0983.820.510 (Ms. Trần Lê Trúc Thư, M.A)
Email: info@academy.edu.vn
khuengoc.hovu@gmail.com
Website: http://www.academy.edu.vn

A HOI AN

Hoi An Hotel. All Rights Reserved
Add: 10 Tran Hung Dao St., Hoi An

 LES COURS PARTICULIERS

Vous pouvez trouver des professeurs particuliers sur des sites Internet comme expat-blog.com, sur Facebook…

A Ho Chi Minh, il existe une association d’étudiants vietnamiens qui donnent des cours particuliers gratuits. La quasi-totalité des étudiants sont anglophones mais ne parlent pas français :

ILV Project (I Love Vietnamese Project)
ilovevietnameseproject@gmail.com
https://ilovevietnameseproject.wordpress.com

 EN FRANCE

Il existe des cours de vietnamien en France gratuits ou payants, dispensés par des universités (notamment à Paris) ou des particuliers. Dans toutes les grandes villes, il existe une association de Vietnamiens ou une association des étudiants vietnamiens.

Par exemple à Paris :

– pour une formation universitaire

Université Paris Diderot
Licence en Langues, Littératures, Civilisations Etrangères (LLCE), spécialité vietnamien
http://www.univ-paris-diderot.fr/sc/site.php?bc=formations&np=ORGSPECIAL?NS=737

– pour des cours particuliers

Union des Jeunes Vietnamiens de France (UJVF)
16 rue du Petit Musc
75004 Paris
contact@ujvf.org
http://www.ujvf.org

En conclusion :

Si vous venez voyager au Vietnam, apprendre quelques mots de vietnamien vous aidera beaucoup dans votre voyage. La population locale sera très heureuse de vous voir faire l’effort de parler leur langue.

Si vous venez vivre quelques mois ou toute une vie au Vietnam, l’apprentissage de la langue vous ouvrira des perspectives inimaginables, tant du point de vue professionnel que personnel.

Nos 5 conseils pour apprendre efficacement le vietnamien :

1) plus que pour l’apprentissage de toute autre langue, soyez motivé et persévérant. Si vous ne vous faites pas comprendre au début, continuez pour vous améliorer.

2) apprenez à maitriser les tons de façon non conventionnelle (baissez votre menton pour prononcer le ton bas, levez la tête pour prononcer le ton haut…).

3) soyez comme un bébé qui apprend à parler : le vietnamien est complètement différent du français, il vous faudra donc partir de zéro

4) trouvez un partenaire : cela sera plus motivant et vous permettra de vous améliorer plus rapidement qu’avec un simple manuel.

5) enfin, prenez du plaisir : si apprendre le vietnamien demande vraiment beaucoup de temps et d’efforts, vous devez quand même y prendre du plaisir.

Commentaires(7)
  1. Thi nhân 4 septembre 2015
  2. allan rama 4 septembre 2015
    • Benjamin 4 septembre 2015
      • Trung 6 octobre 2015
      • Paul du KB 13 octobre 2015
    • NGUYEN 12 avril 2016
  3. pham daniel 7 janvier 2016

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *