Les Vietnamiens : chaleureux et amicaux ?

Comment sont les Vietnamiens ?

J’entends souvent dire que les Vietnamiens sont chaleureux et amicaux. Il est très difficile de décrire un peuple dans sa globalité sans faire de généralisations qui effacent la formidable diversité des gens. Essayons de ne pas tomber ni dans l’idéalisation (les Vietnamiens sont chaleureux, amicaux, hospitaliers, intelligents, beaux… en bref, formidables), ni dans les préjugés négatifs (les Vietnamiens sont des voleurs, arnaqueurs qui ne pensent qu’à l’argent). Ces deux extrêmes sont souvent le fait de l’incompréhension du fossé culturel qui existe entre nos deux pays et nos deux cultures. Et ceci amène inévitablement, si vous restez assez longtemps au Vietnam, au fameux « choc culturel ».

vietnamiens chaleureux

Un peuple patriote…

Un trait caractéristique du Vietnam est son patriotisme prononcé. Cela est sans doute dû à son passé tumultueux (1.000 ans d’invasion chinoises, 100 ans de colonisation française, 20 ans de guerre avec les Etats-Unis). Les Vietnamiens sont très fiers de leur pays même s’ils sont souvent critiques (sans le dire) envers l’administration. Ils sont prêts à défendre l’intérêt de la nation si celui-ci est en danger. L’exemple le plus criant est la période de manifestations antichinoises en 2014 suite à l’installation par la Chine d’une plateforme pétrolière dans les eaux des îles Paracel, îles revendiquées par le Vietnam et la Chine.

… mais curieux de l’étranger

Les Vietnamiens sont donc fiers de leur pays, mais ils sont aussi très ouverts sur l’extérieur. En tant qu’Occidental, vous serez sans doute abordé spontanément par des étudiants qui voudront tout savoir de vous, au risque de passer pour impoli aux yeux d’un étranger. Depuis toutes ces années que je suis au Vietnam, les questions sont toujours les mêmes. En numéro 1, vous aurez la question basique : « Comment vous vous appelez ? ». Puis vient ensuite : « D’où venez-vous ? ». En troisième position, on commence à entrer dans le domaine privé : « Est-ce que vous êtes marié ? ». Et enfin, une question qui peut déstabiliser un nouveau venu au Vietnam mais qui, ici, est tout à fait normale : « Combien gagnez-vous ? ». A cette dernière question, pas besoin de répondre un chiffre précis. Vous pouvez donner la « réponse bateau » ultime : « Assez pour vivre ».

Les Vietnamiens sont tournés vers l’avenir

Une autre caractéristique du peuple vietnamien est qu’il est tourné vers l’avenir. Il n’y a aucune animosité envers les étrangers, que ce soient les Français, les Américains ou autres (mis à part les Chinois). Le Vietnam est un pays qui bouge à grande vitesse et la principale préoccupation de la population est de s’assurer un avenir confortable. Les parents poussent leurs enfants à bien étudier à l’école, quitte à prendre des cours particuliers tous les soirs et même le week-end. La réussite passe ici par l’éducation. Et je ne compte pas non plus mes amis qui ont 2 ou 3 boulots en même temps, dans le seul but de gagner assez d’argent pour vivre, en donner un peu aux parents, et économiser pour acheter une maison ou aller étudier à l’étranger.

Les Vietnamiens, une population chaleureuse et amicale ?

Venons-en maintenant à un point polémique. Les Vietnamiens sont-ils chaleureux comme on l’entend si souvent dire des touristes de retour dans leur pays ? Pour être sincère, je ne définirais pas les Vietnamiens comme « chaleureux » dans le sens « affectueux » ou « enthousiastes ». Les Cambodgiens sont par exemple plus chaleureux.
Mais si vous restez longtemps au Vietnam, vous pourrez découvrir la gentillesse et l’hospitalité des gens. Ayant travaillé dans des projets humanitaires, j’ai eu l’occasion de rencontrer des personnes pauvres. Vraiment pauvres. Des gens qui ont à peine de quoi se payer à manger tous les jours. Eh bien, j’ai toujours été surpris par leur accueil : grand sourire à l’arrivée, thé et petits gâteaux, etc. Bien souvent, j’ai été invité chez des amis ou chez leurs parents à la campagne et j’ai toujours été reçu les bras grands ouverts, presque comme un membre de la famille.

Et le sourire ! Les Vietnamiens sourient en toute circonstance : quand ils sont heureux, quand ils sont surpris, quand ils sont mal à l’aise. Je me souviendrai toujours du sourire d’un chauffeur de camion qui a failli me rentrer dedans, sourire qui montrait sa gêne face à une situation inconnue. Mais cela montre aussi l’enthousiasme général qui, sans renier ma culture, peut manquer en France.

L’argent… toujours l’argent…

Si vous venez faire du tourisme pendant 2 semaines au Vietnam, vous n’aurez certainement pas le temps de découvrir qui sont réellement les Vietnamiens, en dehors de la relation pas toujours facile client-vendeur. Je viens de visiter la baie de Halong (après 5 ans au Vietnam, il était temps) et Ninh Binh (la baie de Halong terrestre). J’ai été assez déçu de l’attitude des gens qui demandent sans cesse de l’argent. Même ma femme vietnamienne a eu du mal à rester stoïque. Malheureusement, ces comportements sont plus ou moins inévitables lorsqu’on a affaire à du tourisme de masse.

Après plusieurs années au Vietnam, je peux vous dire que je suis toujours étonné de voir la vie des Vietnamiens tourner autour des deux piliers que sont la famille et l’argent. Même dans un chaos général apparent, la vie au Vietnam est réglée comme du papier à musique : étudier pour avoir un travail pour gagner de l’argent, avoir de l’argent pour se marier, acheter une maison payer les études des enfants, avoir de l’argent pour aider sa famille. Voilà ce à quoi se résume la vie d’un Vietnamien.

Un fossé culturel qu’il faut savoir accepter

Enfin, une idée à ne surtout pas garder en tête est que si vous vivez au Vietnam assez longtemps, vous serez considéré comme Vietnamien. Même si vous vivez au Vietnam 20 ans, que vous êtes marié à un(e) Vietnamien(ne) et que vous parlez couramment vietnamien, vous serez toujours vu comme un étranger. Et dans l’inconscient des gens, ici, un étranger a forcément de l’argent… beaucoup d’argent. Selon moi, cela est dû au tourisme, à la pauvreté des gens et au manque d’éducation de la population. Vivre dans une culture très différente de la sienne n’est pas toujours facile. Mais si vous acceptez cela, vous pourrez alors vivre de fabuleuses aventures au Vietnam.

Commentaires(2)
  1. Fanfan 2 février 2017
    • Benjamin 2 février 2017

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *